Blog

Comment savoir quand on a assez mangé ?

Bien des régimes actuels promettent qu’il suffit d’arrêter de manger quand on n’a plus faim pour perdre du poids. Par contre, comme vous le savez, l’alimentation intuitive n’est pas un régime! Alors pourquoi explorer son rassasiement si le but n’est pas de manipuler son poids ? Pour apprendre à être à l’écoute de son corps afin en prendre soin. Pour s’habituer à répondre à ses besoins sans jugement. Pour être confortable après les repas.  Pour mieux savourer les aliments. Prenez un instant pour réfléchir à vos propres raisons.

Est-ce que le fait de manger au-delà de sa faim est mal ? Non ! Vous avez toujours le choix de manger autant que vous voulez. C’est un principe élémentaire de l’alimentation intuitive : on se donne la permission inconditionnelle de manger de tout.

Manger est une action automatique pour la plupart d’entre nous. Cependant, pour explorer son rassasiement, il faut sortir du mode auto-pilote et porter attention à nos sensations. Ces sensations peuvent différer d’une personne à l’autre. De plus, certaines personnes apprécient d’avantage la sensation d’un estomac bien rempli que d’autres. Il s’agit d’apprendre à se connaître.

 

Se rendre compte de nos sensations de rassasiement demande d’être alerte et curieuse lorsque l’on mange.  Voici quelques trucs pour vous aider à le faire :

  • Éviter les distractions pendant que vous mangez.

  • Portez attention au goût des aliments. Lorsque l’on est rassasié.e, les aliments goûtent bien moins bon que quand on a faim.

  • Portez votre attention sur les sensations au niveau de votre estomac (ex : sensation de vide, distension).

Prenez une pause au milieu du repas ou de la collation pour appliquer les points 2 et 3, puis à nouveau lorsque le repas sera terminé. Lorsque vous les remarquerez, je vous invite à noter quelques-unes des sensations qui vous indiquent le moment où vous êtes rassasié.e.

 

Le but est de découvrir le niveau de rassasiement qui vous convient le mieux, pas d’apprendre à laisser de la nourriture dans votre assiette. Avec le temps, vous aurez une meilleure idée des quantités qui sont satisfaisantes pour vous et qui vous tiennent au corps assez longtemps.  Gardez aussi en tête qu’au-delà du rassasiement, d’autres facteurs affecteront nécessairement la quantité de nourriture que vous consommerez : votre niveau de faim au début du repas, le type d’aliments, l’environnement dans lequel vous vous trouvez. N’hésitez pas jouer au détective en notant ces informations pour vous aider dans votre exploration !

 

Si jamais vous vous retrouvez à laisser de côté de la nourriture, permettez-vous toujours de la garder pour plus tard. Prenez l’habitude de ramener les surplus du restaurant s’il y en a. Les restes seront tellement délicieux le lendemain quand on aura faim à nouveau !

Lire l’article complet

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec votre entourage :

Coline Girerd

Diététicienne psycho-nutritionniste

Ouest lyonnais

 

contact[@]alimentation-eclairee.fr

06 51 15 44 83

Membre de la coopérative 

Graines de SOL

 

SIRET : 509 249 017 00021

ADELI : 699508313

Mentions légales